jeudi 9 août 2018

Là-haut sur le Causse

Quand la canicule pèse sur la France et les premières plaines au pied des Cévennes, il suffit de monter vers les Causses à environ 1 heure de la maison, pour trouver une fraîcheur inespérée. 12° là-haut la première nuit, 16° dans notre petit véhicule de loisir... Nous avons été bien inspirés de prendre un duvet... 



















































































































































































































































































Toutes ces images sont pour Claude, fidèle suiveuse du blog des artistes, des poètes et des voyageurs, qui s'en est allée ce matin à Argenton-sur-Creuse pour le plus grand, le plus mystérieux voyage. On continue l'été avec toi chère Claude, bel été à vous tous, dans les plaines, dans les vallées, tout là-haut sur le Causse et bien au-delà.