dimanche 7 août 2016

CAP DE CREUS : Le Vaisseau de pierre



Trois éléments caractérisent le CAP de CREUS : la PIERRE, l'EAU et le VENT.. Au coeur du mois d'Août, les tempêtes hivernales se sont estompées depuis belle lurette pour laisser place à la pleine lumière. L'air de la belle saison s'écoule entre les rondeurs de granit pailleté de mica jusque vers les tombants sous-marins de ce VAISSEAU de PIERRE où niche une vie intense: gorgones blanches, jaunes, violettes, spongiaires, corail rouge... Depuis la création du Parc Naturel, le poisson revient dans ces eaux fraîches et limpides où il fait bon se glisser pour une baignade aux accents de paradis... Merveilleux espace protégé où le nageur et le marcheur sont rois, dans cette belle Catalogne espagnole à quelques encablures de la frontière française.












L'île MASSA de ORO à l'extrémité Est du CAP de CREUS est le point le plus oriental de toute la péninsule ibérique. Au coeur de la Réserve Naturelle, le poisson est redevenu roi. Mérous, raies-aigles, dentis, dorades, chapons, langoustes, feront le bonheur du photographe-plongeur. Attention toutefois aux courants qui s'intensifient avec la tramontane ou le vent d'Est.




Vers le Nord, la silhouette du CAP CERBERE marque la frontière entre l'Espagne et la France.








Sous grand-voile arisée, un petit sloop double la PUNTA de la CREU porté par une tramontane faiblissante.




Les eaux limpides du CAP de CREUS, source de vie et de plaisir, font le bonheur des nageurs...
































Comme Karine, vous pourrez trouver ce joli chapeau au marché du lundi à Cadaquès ou du Vendredi à Port de la Selva. Attention toutefois quand la tramontane reprend du souffle: ce modèle est livré sans jugulaire...








Le masque n'est pas obligatoire pour découvrir dans la transparence cristalline girelles, sarans, rougets, oblades et autre menu fretin...




















En voilà un qui en pince aussi pour les rochers du CAP de CREUS...








Une page tournée, une gorgée d'eau fraîche, un songe à l'ombre du parasol... Il est où le bonheur? Sûrement non loin du beau CAP de CREUS...



















































Merci Nina pour ce charmant sourire...
















Bravo les courageux...




Bonne pêche pour Anne-Laure avec la capture de deux poissons-pierre...








Petit bateau, grandes évasions...








Petite musique bleutée, grand voyage horizontal...








































Un coléoptère a pris la main de Sébastien pour un héliport...
















De la graine de captain....
















































Demain, à la lisière du Parc Naturel, nous prendrons de l'altitude vers le Monastère bénédictin de SANT PERE de RODES et au-dessus, jusqu'aux ruines du Château de SANT SALVADOR de VERDERA qui culminent à 670 mètres. Là-haut, à la lisière du CAP de CREUS, un panorama à couper le souffle, pour ceux qui auront été sages comme il se doit. Bises à tous et bel été les amis.


Aucun commentaire: