mardi 21 juillet 2015

Sauvetage d'une HUPPE juvénile


Ce mardi 20 juillet en fin d'après-midi, une huppe fasciée juvénile est venue trouver refuge dans notre jardin. Peu craintive, affaiblie, elle picorait quelque menue pitance sur le ciment de la terrasse. Nous l'avons observée une demie-heure avant de décider de la capturer pour la mettre à l'abri de la convoitise des chats du quartier. Nous avions trouvé dans notre jardinet 2 ou 3 plumes à notre retour du Maroc, peut-être celles d'une maman ou d'un papa huppe. 

Elle est loin de friser l'obésité notre petite huppe fasciée juvénile. Elle se laisse capturer sans la moindre difficulté. Nous appelons aussitôt les cabinets vétérinaires et associations ornithologiques de la région. Nous finissons par convenir que nous amènerons notre petite protégée dès demain à l'Association GOUPIL Connexion à LAROQUE tout près de Ganges (34) qui gère bénévolement un hôpital de la faune sauvage. Il est convenu également que nous prendrons en charge pour les mener là-bas un petit hérisson à Alès et deux petits ducs à La Grand-Combe, juvéniles eux aussi comme notre "huppette" et qui pourront profiter de notre Berlingo-blablacar. Nous aménageons un espace pour la nuit à notre pensionnaire dans un petit buffet grillagé, en priant le ciel que son sommeil soit réparateur et serein. Vers 23 heures, nous sommes rassurés de voir que notre bébé dort debout dans un coin de sa "chambrette", la tête sous son aile gauche, comme les poulettes savent le faire. 



On distingue nettement sur la tête de la huppe le petit duvet qui caractérise le plumage des juvéniles. Le captain a perdu le sien depuis quelques années déjà bien avant de devenir moussaillon dans l'autre siècle...



Un boîte en carton fera l'affaire pour le transport de notre "huppette" depuis chez nous jusqu'à LAROQUE, et d'autant plus que nous n'avons pas de cage. Goupil Connexion nous dit qu'il faut d'ailleurs éviter la cage, car les petits oiseaux peuvent se blesser sur les barreaux. Il ne nous reste plus qu'à prendre livraison du bébé-hérisson sur le parking de Conforama. Quant aux 2 petits-ducs, le "découvreur" les a relâchés... Espérons qu'il n'y aura pas de chat-gourmand dans les bois de la Grand-Combe.



Voilà le demi-postérieur d'un petit-hérisson en train de lire les nouvelles dans le "canard" du jour. C'est parti pour une petite heure de co-voiturage depuis Alès jusqu'à Ganges. Aujourd'hui, notre Berlingo s'est transformé en Arche de Noé...





Pour se rendre à Goupil Connexion, le mieux est de se garer sur le parking du LIDL à l'entrée de LAROQUE en venant de Ganges. Les locaux sont presque en face de la grande enseigne. Tout de suite, nous remplissons le registre des entrées pour notre petite huppe fasciée, et c'est l'heure de la pesée. 



C'est l'heure de la pesée aussi pour le bébé hérisson qui a été ramassé sur la route d'Alès à Nîmes par sa "découvreuse". L'état de ce petit rescapé de la route n'inspire pas d'inquiétude...



Notre bébé-huppe quant à lui, accuse 34 grammes "tout mouillé" sur la balance. On nous confie qu'il était temps pour lui d'être secouru et il a droit à une injection afin de l'hydrater et de le nourrir, plus une bouillotte car il est faible. Il faut que sa température remonte à 41°, c'est la norme pour les oisillons.



Voilà nos pensionnaires dans de bonnes mains. Dans quelques semaines, on espère voir renseigné l'acte de sortie au bas du registre de prise en charge.



A savoir que GOUPIL-connexion (06 08 69 22 26) fonctionne principalement avec nos dons. Cliquez sur le lien GOUPIL-Connexion si vous souhaitez adhérer à l'Association ou faire un don. Et si vous trouvez un jour chez vous une petite huppe fasciée ou un petit animal de la faune sauvage en détresse, faites comme nous, cap sur Laroque dans l'Hérault, au 760 avenue de l'Europe, vous trouverez là-bas une équipe formidable... Merci l'équipe, bravo pour l'accueil et félicitations à vous tous.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo ! ! c'est magnifique de savoir qu'il existe encore un tel amour de la nature dans un univers ou reigne la betise des etres humains

Captain Tiof a dit…

Merci merci. La Nature est fragile. Respectons-la, protégeons-la, savourons-la. La Planète sera verte ou ne sera pas.

Claudine Sauvignon a dit…

Merci pour ce geste, l'amour de la nature, ton humanisme me fait chaque fois plaisir,et m'apporte des instants de bonheur CLAUDINE

Captain Tiof a dit…

Merci merci Claudine, notre société nous éloigne trop souvent de la Nature. C'est salvateur d'en prendre conscience et chaque geste en faveur de la Planète Verte nous est rendu au centuple. Bises et à bientôt j'espère.