lundi 17 août 2015

HAPPY HOURS







""On croit la tenir elle s'envole, elle est rusée la guêpe, elle n'est pas du tout folle. Quand tout le monde se tait, elle dit la vérité, elle inspire les révoltes, des poètes maudits, qui redonnent la vie à l'espérance morte..."" et de mémoire s'il vous plaît! Je vous la chante prochainement en live!!!



Tchin-tchin!!!




Si si si  señor, vous avez bien vu, le captain s'est paré de sa dernière création, un collier mono-rang en malachite, perles ethniques en résine et pendentif mono-bloc en racine de corail rouge véritable, pêché dans les abysses par le captain Himself, à découvrir prochainement dans la collection Eté/Automne 2015 si tout le monde est bien sage comme il se doit... Et re-tchin-tchin!!!




Des colliers pour les garçons dans la prochaine collection Eté/Automne 2015, mais les filles ne seront pas de reste, parole de captain!!!







Toutes les photos-nature sont prises dans notre jardinet au pied des Cévennes. Un mois de soins attentionnés et les séquelles de la canicule du début de l'été ne sont plus qu'un lointain souvenir...



Mille mercis à my sweet Seadream pour toutes ces belles tables, ces bons repas et ces délicieuses attentions. Ce soir riz blanc et blaff de poisson créole au  lait de coco, curcuma, tomates, oignons, bouquet garni et champignons, une savoureuse merveille... La recette sur demande, uniquement pour les sages et les gourmands hé hé...











Chapeau les filles!!!



























Punaise, qu'elle est belle dans son étoffe légère... Señorita dépêche-toi, et remet ta robe de taffetas, tous les plus grands airs d'opéra, ont des relents de rumba... Señorita dépêche pas, j'ai oublié les camélias, je n'ai pas le physique pour ça, alors danse danse pour moi... De mémoire encore une fois et bientôt en live dans le blog des artistes, des poètes, des voyageurs et... des chanteurs...








































""Le chanteur  entend sa voix. Le peintre voit son tableau. Le poète lit ses vers. Le musicien écoute. Le danseur ne crée rien en dehors de lui, rien qu'il puisse se mettre sous les sens pour se satisfaire ou tout au moins se calmer. Le danseur ne crée que lui-même. La sage danse. Et la danse est la plus efficace manière de créer le sage"" (Georges Pomiès)
















































Après l'orage, l'herbe pousse, pour la plus grande joie des escargots...












































Un bon thé à la menthe fraîchement cueillie dans notre jardinet...



Baiser de pomme dans la douceur estivale...








""Elle connait tous les artifices, pour me faire passer par ses mille caprices. elle choisit mes ivresses, elle me hante et me dresse, me détruit et m'enflamme. Quand j'ai du mal à vivre, c'est elle qui me délivre et apaise mon âme...""
















Vestiges de là-bas sous l'olivier de notre jardinet...




A la demande générale, voici la recette du blaff de poisson créole façon my Seadream pour terminer en beauté ce week-end riche en happy hours.
Le premier secret d'un bon blaff, c'est de bien faire mariner le poisson, parole de captain qui en a goûté des blaffs pendant ses navigations antillaises. La plupart des poissons font l'affaire, nous avions choisi des pavés de colin d'Alaska bien blancs et sans arêtes. Faites mariner pendant 1 bonne heure le kilo de poisson dans le jus de 3 citrons avec de l'ail écrasé, du curcuma, du sel, du poivre et du piment. C'est la partie la plus longue de la recette, mais on ne va pas se plaindre, le poisson n'a pas besoin de vous pour bien mariner. Pendant ce temps, on fera bouillir dans une casserole 1 oignon, 2 tomates, 2 cives (ou ciboule) si on en a sous la main, 2 clous de girofle, 2 feuilles de laurier, 1 tête d'ail écrasée, du persil et du thym qu'on porte à ébullition pendant 5 minutes, puis on fait pocher 10 minutes à feu moyen notre poisson tout frais sorti de sa marinade, dans ce court-bouillon en y ajoutant 1 piment entier. Touiller très doucement et ne pas dépasser les 10 minutes pour éviter de faire éclater le piment entier. Au dernier moment, on ajoute un ail écrasé, le jus d'un citron et du lait coco pour adoucir à sa convenance l'acidité du citron. On pourra savourer tel que avec un bon riz blanc ou le passer au four pour faire réduire le jus du court-bouillon et dorer le poisson dans un plat en terre marocain si comme my Seadream vous en avez un sous la main. Merci à my chief-cook pour ses sacrées bonnes recettes. Bon appétit et bel été à tous les passagers du blog des artistes, des poètes, des voyageurs... et des gourmets. Heures heureuses... Thank you everybody for these Happy Hours. Bon retour vers la Haute-Marne, la Drôme et le Haut-Gard. Et à bientôt quelque part sur notre tendre, belle et joyeuse planète...



2 commentaires:

KarineSeadream a dit…

Que d'émotions et de bonheur en l'espace d'un week-end! merci my Chiloe.

Captain Tiof a dit…

Un souffle de jeunesse, de fraîcheur et de tendresse est passé chez nous. Nous avions tous 20 ans ce week-end. Merci my Seadream pour ces bons moments.