jeudi 2 mai 2013

~~ MONTENEGRO ~~



Pour gagner le MONTENEGRO depuis Dubrovnik, il faut faire incursion en Bosnie. Suite au découpage de l'ancienne Yougoslavie, il a été accordé à la Bosnie, tout comme à la Slovénie, un accès restreint à la mer. Nous avons donc franchi aujourd'hui nos 7ème et 8ème frontières pour découvrir ce superbe petit pays qui tire son nom, Monte Negro, des forêts sombres couvrant ses belles montagnes.





La façade maritime du MONTENEGRO, très découpée, couvre environ 300 kms sur le littoral adriatique. Les paysages sont merveilleux et la magie s'opère, des Bouches de Kotor jusqu'à la frontière albanaise. C'est sûr, nous reviendrons ici pour découvrir aussi un jour l'arrière-pays... 





Après avoir été Duché semi-indépendant puis principauté autonome et royaume indépendant en 1910, le MONTENEGRO rejoint le royaume de Yougoslavie en 1918 puis fut érigé à nouveau en royaume indépendant par les italiens au cours de la seconde guerre mondiale.





En rouge, notre parcours le long des côtes de l'Adriatique. Après la France, l'Italie, la Suisse, la Slovénie, la Croatie et la Bosnie, le MONTENEGRO est le 7ème pays que nous traversons.





A une centaine de kilomètres de Dubrovnik, Cattaro ou Kotor présente un attrait touristique majeur. La ville, entourée d'une muraille défensive bien préservée, a été classée sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco après le tremblement de terre du 15 avril 1979.





Le MONTENEGRO est un pays VERT. Le 19 Octobre 2007, sa Constitution est la première  au monde à mentionner la Protection de l'Environnement. Nous sommes tout heureux de passer la nuit sur les rives vertes et paisibles des Bouches de Kotor, du côté de Gornji Morinj, entre Kostanjica et Strp... Pas facile à prononcer ces noms sans voyelle, comme ceux de certaines îles de Croatie...





Castelnuovo, ou Herceg Novi. Ici s'écrivit une page d'histoire : le siège de Castelnuovo fut mené en 1539 par Khayr ad-Din Barberousse, grand amiral de la flotte ottomane de Solimane le Magnifique, contre les troupes espagnoles présentes dans cette place depuis 1538, dans le cadre de la guerre de la Sainte Ligue contre l'Empire Ottoman. Le siège s'acheva par la victoire de Barberousse. La quasi-totalité des défenseurs, refusant de se rendre malgré une lourde infériorité numérique, laissèrent la vie dans la bataille. Près de 5 siècles plus tard, au dernier recensement en 2003,  Castelnuovo comptait 5208 habitants.





 "View by google earth" de notre camping "vert" à Morinj entre  entre Kostanjica et Strp.











Ce pont est marqué d'une étoile rouge sur la "view by google earth" au-dessus.











Notre camping VERT à Morinj est bordé d'un beau jardin.

















Costumes typiques monténégrins.





Île Saint-Georges (Sveti Dorde), posée sur l'eau comme un navire de pierre devant Perast





Cattaro, Kotor










































Aujourd'hui, Kotor devient une escale courue par les croisiéristes.










Espadon volant dans une rue piétonne de Kotor...





Monténégrine











KULA ou Herceg Novi, sur la rive ouest des Bouches de Kotor, est la première station balnéaire traversée quand on arrive de Croatie.











Antivari, aujourd'hui Bar, fut le théâtre de la première bataille navale de la première guerre mondiale entre la marine française et la marine austro-hongroise. Dès le début du conflit, les austro-hongrois, libres de leurs actions, car ni la Serbie, ni  le Montenegro ne disposent de marine, soumettent la côte monténégrine à un blocus et bombardent ses ports. Le 13 août 1914, la France déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie, renversant le rapport de force dans l'Adriatique. L'Amiral Auguste Boué de Lapeyrere arrive sur place avec une armada contre laquelle la flotte austro-hongroise ne peut espérer l'emporter, elle lève le blocus et s'empresse de se réfugier dans ses bases, à l'exception du croiseur léger ZENTA surpris en train de bombarder Antivari avec le destroyer Ulhan  et 2 torpilleurs. La flotte française ne laisse pas passer l'occasion, le Zenta est coulé. 150 des 324 hommes d'équipage sont sauvés et emprisonnés par le royaume du Montenegro jusqu'à la reddition de celui-ci le 15 janvier 1916. Loin des tumultes de la guerre, Antivari comptait 13719 habitants au dernier recensement de 2003.





Chapelle de Gospa od Skrpjela, Notre-Dame du Rocher

















Violette WEGNER (1887-1960), fut mariée en 1924 avec le Prince Pierre Pietrovitch-Niegosch de Monténégro (1889-1932).















































Grandes émotions dans ce petit pays vert par excellence. Loin des tumultes de l'histoire, la région se positionne en bonne place parmi les nouvelles destinations touristiques. Souhaitons que le Monténégro conserve longtemps ce qui en fait son atout majeur, le charme paisible de ses rivages, de ses forêts, de ses villages, de ses montagnes.

Demain, nous découvrirons un huitième pays, la mystérieuse ALBANIE...

Page suivante :  ~~ ALBANIE ~~





2 commentaires:

Gilles Barnichon a dit…

Intéressant, merci.

Captain Tiof a dit…

Un pays méconnu, à découvrir. Merci Gilles.