mercredi 4 février 2015

~~ MONTOULIEU - France ~~



A vol d'oiseau, 6 kilomètres séparent Pompignan où nous étions hier, de MONTOULIEU, petit hameau dominé par son clocher. Entre les deux, la ligne géographique qui sépare les départements du Gard et de l'Hérault. Nous voilà donc dans l'Hérault, mais la lumière, les odeurs, le relief sont les mêmes qu'en terre gardoise voisine...



Aujourd'hui, nous nous garons donc au pied du clocher de Montoulieu. Il veille ainsi sur nous, et c'est un bon amer pour retrouver la voiture après notre escapade qui commence par le château du Castellas. De Montoulieu, on peut aussi facilement rayonner vers la Maison Forte de Blancardy, le château de Ginestous, l'Eglisette...



Une piste blanche mène jusqu'à cette croisée de chemins sur la crête du massif du Thaurac qui domine Montoulieu et sa plaine. Aujourd'hui, on bifurque vers l'Est-Nord-Est, cap sur le Castellas, en suivant la ligne de crête...








Plus qu'un chemin, la piste est bien balisée, impossible de s'égarer, c'est tout droit jusqu'au Castellas qu'on voit de loin...



Le Castellas ou château de Montoulieu apparaît pour la première fois dans le Cartulaire de Gellone en 1156 sous l'appellation de Castrum de Monte Olivo, le Château du Mont des Oliviers









La famille de Montoulieu s'est illustrée dans les métiers d'armes. Sur les 5 fils de Pierre de Montoulieu, 3 firent des carrières militaires. Théophile qui fut seigneur de Saint Hippolyte de Caton et de Saint Jean de Ceyrargues, devint capitaine au régiment de Normandie. Son frère Louis obtint le grade de général major des armées de Prusse et David fut nommé général de bataille des armées de Sardaigne. Claude, l'aîné, émigra en Hollande...








Au XVII ème siècle, l'histoire du château et de la famille de Montoulieu, convertie au protestantisme, est liée aux guerres de religion qui sévissent à partir de 1624 dans la région de Saint Hippolyte du Fort. En 1703, le château est supposé accueillir des camisards en déroute et Pierre de Montoulieu est arrêté par Montrevel, commandant des troupes royales en Languedoc. Le château fut brûlé sous les yeux de son propriétaire et il n'est plus habité depuis cette date... 
















On peut se rendre à l'EGLISETTE au départ de Montoulieu par un bon chemin bien balisé à travers montagne et garrigue. Un peu plus de 10 kms aller-retour. C'est à peine plus long que la promenade vers le Castellas (7 kms aller-retour), mais tout aussi agréable... On peut se rendre aussi en voiture à l'Eglisette en empruntant la jolie route qui mène de Saint Hippolyte du Fort à Ganges



L'EGLISETTE est une belle petite église romane du XII ème siècle dédiée à Saint-Jean-Baptiste. Souvent fermée, elle abrite une jolie cuve baptismale romane et une stèle discoïdale. A l'origine, l'EGLISETTE, perchée sur un piton rocheux, fut nommée BAUCELS (1218), de l'occitan "balç", "bauç", qui signifie "escarpement rocheux".




J'ai photographié pour la première fois cette petite EGLISETTE lors de mon voyage a VTT d'Alès jusqu'au Maroc en Février 2007. Ce fut la toute première photo de ce périple qui me conduisit en 3 semaines jusqu'à Rabat, ma ville natale. Pour fêter les 8 ans de cet événement, je publie chaque jour une page de cette épopée ici : FRANCE-MAROC à VTT - Février 2007. Mettez le lien dans vos favoris pour revivre ces fabuleux coups de pédale...













Tout près de L'EGLISETTE, le château de Ginestous, anciennement château de La Roque, possède une tour du XV ème siècle.




Voilà la seule bonne façon d'utiliser des cartouches, en arbre de Noël, au risque de me faire enguirlander par les chasseurs...




Le château de Ginestous et sa tour du XV ème siècle




Arbre de noël Allain Bougrain Dubourg








L'EGLISETTE domine la commune de Moulès-et-Baucels












Au pied du massif du Thaurac, la maison forte de Blancardy date de la fin du XVème siècle. Elle abrite aujourd'hui une bonne table et une excellente cave.







Le Domaine de Blancardy vous propose pour la Saint-Valentin un menu gastronomique à 33 euros. Ne le dites à personne, nous y serons probablement le 14 Février avec Karine, mais c'est une surprise... Cliquer sur le lien pour plus de détails : SAVEURS de la SAINT VALENTIN au DOMAINE de BLANCARDY











Non loin de l'EGLISETTE et tout près de Ganges, LAROQUE est un joli village médiéval sur les rives de l'Hérault.











A Laroque, voilà un petit pont qui me permet de saluer une grande Emma, ma petite nièce, et une seconde Emma toute nouvelle-née qui n'a pas encore bouclé sa première année à bord de notre belle planète. Salut C et F, gros bisous à vous trois.



L'église Sainte-Madeleine de Laroque date du XII ème siècle. Cette église romane fut plusieurs fois inondée par les eaux de l'Hérault tout proche. Afin de limiter les risques d'inondation, le sol fut ex-haussé au XIX ème siècle et l'édifice entier fut surélevé.







Entre Laroque et Saint-Bauzille-de-Putois, une belle promenade nous fait longer les rives de l'Hérault et la Via Ferrata jusqu'à la Grotte des Demoiselles (10 kms aller-retour).



L'Hérault non loin de Laroque



Varappe au-dessus de la Via Ferrata. Ne cherchez pas à identifier le personnage accroché au milieu de la falaise. Ce n'est ni Karine, ni le captain qui a le vertige dès qu'il s'éloigne du niveau de la mer...




Petits bateaux, grandes émotions en contre-bas de la Via Ferrata



De Laroque, un chemin bien balisé mais caillouteux et cahotique mène jusqu'au Dolmen de Thaurac. Cela grimpe pendant presque 4 kms que nous parcourons en 1 heure. Nous sommes impatients de découvrir ce Dolmen signalé par tous les panneaux GR alentour...








Quelle déception de trouver à l'arrivée ce pseudo Dolmen du Thaurac ou ce qu'il en reste. Mais la marche nous a durci les mollets et ce soir nous dormirons comme des bébés...







Au pied du massif du Thaurac, l'ombre prolonge parfois jusqu'au milieu du jour le gel de la nuit...








Mais sur les coups de midi, le soleil n'est pas long à libérer ce frêle esquif végétal de son entrave de glace...























Retour sur Montoulieu. Son clocher a veillé sur notre promenade et sur notre petit Berlingo-Citroën garé place de l'église, parking libre et gratuit dans tout le hameau of course. Nous prenons un café au restaurant l'Alzon face à l'église avant de reprendre la route. Là aussi, un bien alléchant menu de la Saint-Valentin nous est proposé par Ghislaine et Thomas... Cliquer sur le lien :

Bises à tous les passagers du blog des artistes, des poètes et des voyageurs. Bon mois de Février et bonne Saint-Valentin les amis.




4 commentaires:

evelyne rose a dit…

j'adore vs êtes trop beaux ts les deux Kiffant <3 <3

Captain Tiof a dit…

Quel plaisir de te retrouver ici Eve. Nous avons fait ces derniers jours de belles promenades autour de Montoulieu. Heureux de les partager avec toi. Grosses bises de nous deux et à tout bientôt.

Anonyme a dit…

après avoir mis mes pas derrière les vôtres virtuellement, je manque terriblement d'adjectifs pour qualifier ce reportage. cliquer sur"j'aime" ,ça ne veut plus rien dire...c'est ba nal...chaque reportage avec des commentaires poétiques et documentés, m'enthousiasme. mon cerveau est en ébullition pour trouver le compliment qui te dira combien je suis enchantée, et éblouie...je vais dire simplement hourah!
je suis inconditionnellement "fan".merci, merci,merci. bisous à vous deux.

Captain Tiof a dit…

Merci chère Anonyme, je devine qui se cache derrière ce commentaire si tendre, mais sans certitude. Alors pour ne froisser personne, grosses bises de nous deux chère Anne Onyme, heureux de partager nos émotions et nos découvertes avec toi.